YIP TONG GROUP : Les livreurs et chauffeurs de gaz dans l’incertitude

Mouvement d’inquiétude et de mécontentement hier matin chez les livreurs et les chauffeurs de la compagnie Yip Tong. Cette dernière n’ayant pas vu son contrat pour la distribution de bonbonnes de gaz de Total Mauritius renouvelé, les employés veulent savoir ce qu'il adviendra de leurs temps de service.
Une vingtaine d’employés s’était massée hier matin dans l’allée de la compagnie Yip Tong, à Cassis. L’un d’entre eux a expliqué que le département de distribution de gaz fermera ses portes le 31 mars et qu’ils en avaient été avisés verbalement depuis le 9 décembre dernier. « Zot finn dir nou ki Currimjee pou anplway nou, me nou pa dakor. Ena finn fer 38 an servis. Nou demann pey nou nou Lump Sum. Ena, ki ena 58 ans, nou ki travay dan distribision gaz antan ko sofer ek livrer, nou bizin reklam nou drwa. » Un autre poursuit : « Nous réclamons le paiement de notre temps de service. »
Interrogé par Le Mauricien, Samuel Yip Tong, un des directeurs de la compagnie, a expliqué que « le contrat de la société Yip Tong pour la distribution de gaz n’a pas été renouvelé, mais c’est à Total de dire qui a eu le contrat. Nous employons 25 livreurs et 12 chauffeurs. Ces employés sont syndiqués. Nous avons, avec leur syndicat, une réunion ce samedi pour décider de la marche à suivre. Nous sommes toujours en pourparlers. Ces employés nous ont aujourd’hui demandé de leur accorder un jour “off” et nous avons accepté. » Reaz Chuttoo a tenu à rassurer les employés. Selon lui, toute discussion se fera dans la transparence samedi lors d’une réunion.