Salaire «dérisoire»: des «cleaners» des écoles primaires en colère

Elles étaient 11 femmes travaillant comme «cleaners» dans des écoles primaires à manifester devant la New Government House, à Port-Louis, mercredi 19 avril. Ces dernières contestent le fait qu’elles touchent un salaire «dérisoire». Jane Ragoo, présidente de la Confédération des travailleurs du secteur privé qui était présente à la manifestation a lancé un appel au gouvernement.

Article / Credit : L'express.mu