Manifestation à Rose-Hill : La CTSP réclame des amendements aux lois du travail

Le syndicat demande aussi une révision des lois du travail qui seraient «anti-travailleurs». «Huit ans après l'introduction de l'Employment Rights Act et de l'Employment Relations Act, les deux lois du travail, les employés n'ont plus droit à aucune compensation en cas de licenciement», soutient Jane Raggoo, de la CTSP.

Malgré l'avènement d'un nouveau gouvernement, rien n'a changé sur ce plan souligne Jane Raggoo. Et d'ajouter que durant la campagne électorale, l'Alliance Lepep avait promis qu'une fois au pouvoir elle allait changer les lois du travail.

«Les parlementaires sont en vacances, les travailleurs du secteur privé ne peuvent rester silencieux, nous devons les réveiller. D'où notre manifestation», a déclaré la syndicaliste à l'issue de la manifestation.

Quant à Reeaz Chuttoo, il lance une mise en garde à la classe politique. «Il ne faut pas oublier que ce sont les travailleurs qui font les élections». Il a aussi déplore la mise sur pied d'un High Powered Ministerial Committee pour revoir les lois du travail.

Pour le syndicaliste, il se pourrait que la voix de l'ensemble des travailleurs soit mise à l'écart au bénéfice des patrons.

Credit /Article : DefiPlus