La paie des cleaners des écoles primaires et secondaires sera régularisée, selon la CTSP

Elles sont environ 500 femmes à ne toucher qu’environ Rs 1 500 par mois. Au lieu des Rs 8 303 prescrites par leRemuneration Order qui les concerne. La situation de ces cleaners d’écoles primaires et secondaires devrait bientôt être régularisée, assure Reeaz Chuttoo. Le secrétaire général de la Confédération des travailleurs du secteur privé a eu une réunion, aujourd’hui, avec le ministre des Finances pour discuter de leur cas.

Résultat des courses, indique le syndicaliste : Vishnu Lutchmeenaraidoo a demandé à son collègue du Travail de veiller à ce que le bonus de fin d’année soit payé à ces employées et que leur situation soit régularisée. Ces femmes sont rémunérées par les Parent-Teacher Associations des établissements scolaires et considérées comme des employées à mi-temps, explique Reeaz Chuttoo. Ce qui est « illégal », soutient-il. En indiquant que la Confédération a soumis une proposition pour qu’elles soient employées sous la State Property Development Company Ltd.

Revenant sur la polémique du quantum accordée pour la compensation salariale, le secrétaire général de la CTSP estime que le taux d’inflation est un « faux débat ». Et que le réel enjeu est de rehausser les plus bas salaires. Le syndicat, poursuit Chuttoo, reste mobilisé et prévoit de participer à la grande manifestation syndicale prévue pour ce samedi 12 décembre. Tout en maintenant son propre rassemblement du 1er février 2016.

Photo : René Lafond et Reeaz Chuttoo de la CTSP après la réunion avec Vishnu Lutchmeenaraidoo, à la mi-journée.