La CTSP invite à réfléchir sur les conditions du travail décent

Après une marche dans les rues de Rose-Hill, ce dimanche 4 octobre, c’est un débat que la Confédération des travailleurs du secteur privé a organisé quelques jours plus tard. Tenues dans ses locaux, à Rose-Hill, ce mercredi 7 octobre, les discussions étaient axées sur le travail décent, auquel une journée mondiale est dédiée à cette date. Réunis autour de la table : Dev Ramano, Sheila Bunwaree, Vasant Bunwaree et Reeaz Chuttoo.

L’ex-ministre travailliste du Travail puis de l’Education a dû faire face à quelques critiques, notamment en ce qui concerne l’Employment Rights Act. Cette loi, de l’avis des syndicalistes, protège peu ou prou, les travailleurs. Pour Reeaz Chuttoo, elle est même similaire à un « chèque en blanc » accordé par le gouvernement au patronat.

Pour Dev Ramano, les syndicalistes doivent aussi se mobiliser pour que le pays arrive au plein-emploi. Et s’il déplore les licenciements, il estime toutefois qu’il revient aux représentants des travailleurs de proposer d’autres solutions pour éviter les pertes d’emplois.

Les smart cities et le real estate tiendront-ils leurs promesses de création d’emplois ? Sheila Bunwaree demeure dubitative, arguant que ce sont des secteurs qui ne génèrent pas un nombre élevés de postes.