La CTSP inquiète du sort des employés d’Apollo Bramwell et d’Airmate

Jane Ragoo et Reeaz Chuttoo ne sont pas ressortis satisfaits de leur réunion au ministère du travail, ce lundi matin. A l’agenda figurait le sort des employés de la clinique Appolo Bramwell et d’Airmate, la filiale d’Air Mauritius.

Pour la syndicaliste Jane Ragoo, le sort des salariés au bas de l’échelle demeure incertain, alors qu’elle affirme que les employés touchant «  Rs 700 000 à Rs 1,5 millions » sont toujours en place dans la clinique privée. Selon la présidente de la Conféderation des Travailleurs du Secteur Privé, le special administrator du groupe BAI a pris l’engagement devant le ministre du travail d’informer rapidement le syndicat du sort des employés. Une réunion d’information à leur intention est d’ailleurs prévue ce mercredi à la clinique.

Reeaz Chuttoo a lui dit sa « déception de l’attitude d’Air Mauritius ». Selon lui, la compagnie propriétaire d’Airmate n’est toujours pas en mesure de dire combien d’employés de l’entreprise seront licenciés à la suite de l’exercise de restructuration. Devant cette situation, le secrétaire général de la CTSP a annoncé la tenue d’une manifestation le 12 novembre, devant le quartier général d’Air Mauritius à Port-Louis.