La CTSP compte manifester pour les ex-employés de Craft Aid

«Si pa gagne, nou pou desann lor sime.» Jane Ragoo, présidente de la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP), fait état du fait que 129 ex-employés de la compagnie Craft Aid n’ont toujours pas reçu leur salaire de mars. Ces derniers se sont rendus en cour, le jeudi 2 juin, et les syndicalistes se sont par la suite réunis à la Victoria House, à Port-Louis.

129 personnes avaient été licenciées par Craft Aid sans recevoir leur salaire de mars. Elles avaient notamment manifesté, le mardi 5 avril, pour réclamer leur dû. «Ena ki missie e madam ki travay ensam, ena li finn depas 45 ans e pa pu gann travay enkor», a déclaré Jane Ragoo.

Selon elle, les assets de Craft Aid ont été vendus, le mercredi 1er juin, et la confédération espère que les salaires de mars leur seront payés d'ici à vendredi. Au cas contraire, la CTSP promet de descendre dans la rue.

La CTSP réclame un Portable Severance Allowance Fund afin que les licenciés ne se retrouvent pas sans argent quand ils sont mis à la porte.

Pour sa part, le secrétaire de la CTSP, Reaz Chuttoo,  déplore la lenteur du ministère de la Sécurité sociale à qui incombe la responsabilité de payer les licenciés enregistrés sous leworkfare programme. «Si nous devons manifester devant le ministère de la Sécurité sociale, nous le ferons.»