Femmes cleaners: un dénouement positif attendu le 15 novembre

Elles ont revendiqué leur droit haut et fort et décrié leurs griefs. Elles, ce sont les femmes cleaners qui ont récemment mené une grève de la faim afin de dénoncer les conditions inhumaines dans lesquelles elles sont contraintes de travailler. Et ce, contre un maigre salaire. 

Aujourd’hui, vendredi 3 novembre, lors d’une réunion au ministère des Finances, à la Government House, à Port-Louis, Reaz Chuttoo et Jane Ragoo, les représentants syndicats du Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) ont présenté leur dossier au comité chargé de se pencher sur la situation de ces femmes cleaners. Ce comité est placé sous la responsabilité du secrétaire financier, Dev Manraj. 

Armoogum Parsooramen et Vasant Bunwaree, ex-anciens ministres, ont également assisté à cette réunion. Les deux hommes se sont alliés à la cause de ces femmes cleaners ainsi que Steve Obeegadoo, qui n’était toutefois pas présent à cette réunion. «Le président Dev Manraj a compris le problème de ces femmes cleaners. J’espère qu’une décision sera prise. Et qu’on mettra fin aux contrats des contracteurs. C’est la base de ce problème. Il faut rendre leur dignité à ces femmes», a avancé Armoogum Parsooramen. 
 
De son côté, Vasant Bunwaree, lui, qualifie cette rencontre de «très positive» et dit attendre un dénouement positif. «Il faut régler ce problème de toute urgence. Toute la population a été touchée par l’aspect inhumain de leur condition de travail. Je suis confiant qu’une solution sera trouvée d’ici le 15 novembre.»

Source/Article : L'express.mu