CONDITIONS DE TRAVAIL REVUES : LES SALAIRES DES FEMMES ‘CLEANERS’ PASSENT DE RS 1500 À RS 9000

 

290817_cleaner

Les 629 femmes ‘cleaners’ qui travaillent dans les écoles et collèges, seront bientôt embauchées par le ministère de l’Éducation. Les salaires de 329 d’entre elles passeront de Rs 1 500 à Rs 9 000. Cette décision fait suite aux négociations entre leurs représentants syndicaux et les ministères des Finances, du Travail, de la Sécurité sociale et de l’Éducation, lundi.

Il n’y aura pas de grève de la faim. Des représentants du gouvernement ont décidé de revoir les conditions de travail des 629 femmes employées comme cleaners dans le milieu scolaire. Depuis trois ans, ces dernières luttent pour que leurs situations soient régularisées et pour toucher un salaire décent. Les salaires de 329 d’entre elles qui touchent Rs 1 500 mensuellement paseront à près de Rs 9 000.

Lors d’un point de presse après la rencontre avec le gouvernement, Reaz Chuttoo, l’un des représentants syndicaux des femmes cleaners a fait ressortir que le ministère abolira la sous-traitance du nettoyage des salles de classes. Il a aussi fait ressortir que ces femmes seront désormais reconnues comme des general workers du ministère de l’Education, mais à titre temporaire. «  Elles seront embauchées après avoir postulé à des postes vacants. Le ministère nous a fait savoir que 500 postes sont disponibles », fait ressortir Reaz Chuttoo, le président de la CTSP.

Il ajoute que le gouvernement prendra en considération le temps de service de ces femmes cleaners. Cela, du fait que certaines d’entre elles ont travaillé pour des sous-traitants durant les onze dernières années. Selon le syndicaliste, elles percevront également leur boni de fin d’année et auront droit à des indemnités au moment de partir à la retraite. « Nous avons remporté une déclaration de bonne intention. Mais le tout sera confirmé lorsque le conseil des ministres aura avalisé la dérogation », précise-t-il.

Jane Ragoo, la secrétaire générale de la CTSP lance, quant à elle, un appel aux femmes cleaners à se regrouper car leurs identités et leurs temps de service doivent être compilés d’ici jeudi. Le dossier sera présenté au conseil des ministres du vendredi 1er septembre.

 

Credit / Article : leDefiQuotidien