AIRMATE LTD—RENCONTRE CTSP/CALLICHURN: Le ministère ordonne le gel des licenciements

Le ministère du Travail a écrit officiellement aujourd'hui à la direction d'Airmate Ltd lui ordonnant de geler tout licenciement en attendant la tenue de la prochaine réunion du conseil d'administration de la compagnie le 27 août prochain. C'est la principale décision prise lors d'une rencontre ce matin entre la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) et le ministre du travail Soodesh Callichurn.
« Nous sommes surpris et indignés d'apprendre aujourd'hui que le conseil d'administration d'Airmate ne s'est pas rencontré le 13 août dernier comme annoncé pour prendre connaissance du rapport de l'Human Resource Audit et décider du gel ou pas des licenciements des employés ! » a déclaré au Mauricien le porte-parole de la CTSP, Jane Ragoo. Selon notre interlocutrice, seul un représentant respectif du département des ressources humaines d'Air Mauritius et d'Airmate ont répondu présents à cette convocation du ministre du Travail Soodesh Callichurn. « Encore que ce sont des personnes qui ne peuvent prendre aucune décision sans l'aval de leur board respectif », s'indigne la syndicaliste.
« Le ministre Callichurn n'a pu cacher sa déception et a exprimé son indignation et sa colère devant ce peu de cas que la direction de notre compagnie nationale fait de l'intervention d'un représentant du gouvernement dans un conflit industriel », a ajouté Jane Ragoo. Selon la syndicaliste, le ministre a alors ordonné le gel des licenciements en attendant la prochaine rencontre du board d'Airmate le 27 août prochain. « Malheureusement, Airmate a procédé, en attendant, au licenciement de 11 de ses employés depuis le 6 août dernier et se proposait de se défaire de 15 autres avant le 27 août. C'est pourquoi le ministère a écrit à la direction d'Airmate pour les ordonner de geler tout licenciement rétroactivement à partir du 6 août. Ce qui veut dire que ceux qui ont été jusqu'ici licenciés devront retrouver leur emploi », a poursuivi Jane Ragoo.
Cette décision ministérielle a été confirmée par l'attaché de presse du ministre Callichurn, Leevy Frivet, dans une déclaration au Mauricien. « Le ministre a personnellement donné instruction à son Director of Labour d'écrire à Airmate et à Air Mauritius leur demandant de geler tout licenciement en attendant la réunion du board du 27 août prochain », a-t-il dit.
De son côté, le syndicaliste Reeaz Chuttoo a réitéré la demande de la CTSP pour une rencontre avec le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, pour discuter de toute la question. « Seul sir Anerood Jugnauth semble avoir cette touche humaine nécessaire pour comprendre la détresse de ces quelque 800  jeunes employés d'Airmate qui sont exploités par Air Mauritius ! » a-t-il dit. Jane Ragoo a annoncé pour sa part la tenue d'une assemblée spéciale des employés d'Airmate le samedi 22 août prochain au siège de la CTSP, à Rose-Hill, pour décider de la marche à suivre. « Il n'y a pas que le problème des licenciemens. Il y a également celui des salaires discriminatoires et des conditions de travail précaires de ces jeunes employés qu'Air Mauritius exploite jusqu'ici impunément », a-t-il précisé.