"LAMARS POU KASS SOUMEY GOURVERMAN" : Mise en garde de la CTSP

Pour cette marche qui aura duré un peu plus de deux heures, les travailleurs de différents secteurs et compagnies étaient présents, notamment Soap & Alllied, Cernol et la Mauritius Mental Health Association. Tous dénoncent que leurs droits sont lésés et que le salaire n’est pas à la hauteur des efforts fournis. Plusieurs slogans étaient scandés, tels “Dominer nou pas le” et “Zenfans handicapés ena meme droits.”
Des jeunes bénéficiaires du Youth Employment Programme (YEP) – tourné en dérision sur un écriteau avec la mention Youth Exploitation Programme, accompagnés du travailleur social Salim Muthy, le visage masqué, ont eux aussi défilé. Ils arboraient des panneaux tels que “Stipend pas salaire. Nou enkor somer”, “Nou pas  boite conserve, servi nou apre zet nou dan poubel.” 
Dans une brochure offerte aux manifestants mais aussi aux curieux qui assistaient de loin à cette manifestation pacifique, la CTSP, qui a réuni tous ses membres, rappelle que les lois anti-travayers, à savoir l’Employment Rights Act (ERiA) et l’Employment Relations Act (EReA), existent depuis huit ans. Et qu’en raison de ces deux lois votées en 2009, (1) “Patron pe fer dominer avek complicite certain politisien.” (2) “Zeness pas pe gagne travay.” (3) “Bann retrete pe bizin retourn dan travay parski pension pas permet zot viv.” (4) “Zenes pe sorti liniversite mai pas pe gagn travay. Zot oblize travay lor contrat pou dipain, di beurre.” (5) “100,000 travayer dan zone frans ek sea food hub pe gagn moins ki Rs 5,500 salair de baz par mois.” (6) “329 madam cleaners ki netoy lekol gouvernman p gagne ant Rs 1500 ek Rs 2000 par mois.” (7) “Tou dimoun pou oblize travay ziska 65 ans a partir 2018. Mai dan sekter prive, patron pas oule gard travayer ki dapre lki trop vie ek nepli prodiktif.” (8) “Dan sekter konstriktyon, Morisien gagn kontra 1 mois alor ki etranze gagn kontra 2 ans.”
Pour toutes les raisons mentionnées, la CTSP demande l’amendement de ERiA et EReA. Car un employé peut être remercié sans aucun justificatif et sans être payé. D’où la question de l’introduction du Portable Severance Allowance Fund. Sans oublier que depuis 2013, des milliers de travailleurs au-dessus de 50 ans ont été licenciés sans qu’aucun “lump sum” n’ait été payé.  
Reaz Chuttoo a mis en garde le gouvernement “Ki CTSP pou tir so manze.”

Credit / Article : Weekend